Réponse à Mr Arnaud Rouger, directeur général de la LFP

Réponse à Mr Arnaud Rouger, directeur général de la LFP

Réponse à Mr Arnaud Rouger, directeur général de la LFP, suite à l’article paru ce matin dans le journal L’Equipe.

Nous constatons que vous êtes solidaires de vos collègues, cela nous convient. Nous avons cette valeur en commun

Veuillez trouvez ci joint les mails envoyés à la LFP prouvant que nous avons 11 cas Covid positifs. 11 cas au variant anglais comme tous les autres cas positifs au club.

Nous ne reprochons pas à votre collègue d’avoir appliqué le règlement. A aucun moment nous n’avons eu la volonté de remettre le match sauf quand on nous a fait savoir que nous allions être exclu de l’hôtel à 9h du matin.

Avez-vous déjà été dirigeant de club ? Qu’elle aurait été votre réaction si vous étiez avec la délégation samedi matin dans l’hôtel, avec l’angoisse de se retrouver à la rue. Quelle aurait été votre opinion ?

Samedi matin, à Clermont, j’ai du mettre l’un de mes joueurs dans une ambulance pour le rapatrier dans l’Oise, sous le regard traumatisé de ses coéquipiers. Notre 11e joueur positif au Covid. Qu’elle aurait été votre réaction dans une t-elle situation ?

A aucun moment, nous reprochons à la Ligue d’avoir fait jouer le match. Nous avons la mauvaise impression d’avoir été méprisés humainement, ce qui est conforté par l’article de ce matin.

Le rôle de la LFP n’aurait-il pas été de prendre des nouvelles de notre club ? Ne serait ce qu’hier ?

Nous avons l’impression que c’est : « Jouez et fermez la », c’est l’origine de notre courroux.

Nous, nous avons honoré notre sport ce week-end.

L’histoire du FC Chambly ne mérite t-elle pas un peu plus de respect ?

Nous classons l’affaire et nous nous concentrons sur notre objectif sportif.

Fulvio LUZI – Président du FC Chambly Oise.