Le FC Chambly Oise pris en otage !

Le FC Chambly Oise pris en otage !

Depuis plusieurs semaines, plusieurs mois, et même maintenant, plusieurs années, le FC Chambly Oise se retrouve pris en otage entre une association se revendiquant « écologiste » et la mairie de Chambly. Vous avez dit écologiste ?

En réalité, cette association mène une guerre sans merci à la municipalité de leur ville. 

L’otage FC Chambly Oise a donc appris hier, que cette association a obtenu que le chantier de son futur stade Walter Luzi allait être suspendu, à quelques semaines seulement de la fin des travaux. 

Un nouveau coup dur pour les entreprises impliquées, déjà impactées par la crise sanitaire, et devant maintenant demander à leurs salariés présents par dizaines sur le chantier, de se retirer. 

Désormais, le tribunal administratif d’Amiens doit rendre une décision et le FC Chambly Oise fait entièrement confiance à la justice française et également à la Mairie de Chambly. 

C’est pour cela que le club n’interviendra pas dans les médias, sur ce sujet. 

Dans cette affaire, l’écologie est-elle la première victime ? 

La réponse est non. 

La première victime ? C’est nous et nos centaines de licenciés ou salariés. 

Ainsi que l’économie de la ville les soirs de matchs. Dans une période normale ( sans crise sanitaire ), demandez aux restaurants à côté du Stade Pierre Brisson de Beauvais si les retombées économiques pour leur établissement après un match ne sont pas croissantes ? 

Demandez au bowling et au karting de Beauvais l’augmentation de leur fréquentation après un match.

Plus anciennement, demandez à La Civette et Au Marigny de Chambly, l’augmentation de l’affluence en terrasse avant un match du FC Chambly Oise lorsque nous jouions encore chez nous. 

Bref, tout le monde a intérêt à ce que ce stade voit le jour, que l’on y joue, et vite. 

L’otage FC Chambly Oise pense aussi à ses supporters, fidèles et soucieux de revenir nous supporter à Chambly car ils ne peuvent pas, pour certains, se déplacer jusqu’à Beauvais. 

3100 spectateurs de moyenne la saison passée au Stade Pierre Brisson. En ne jouant pas chez nous. Imaginez quand on sera de retour à la maison…. 

Rappelons également que l’otage FC Chambly Oise c’est : 

               •             31 saisons

               •             12 montées et encore aucune descente.

               •             Une demi-finale de Coupe de France en 2018, une première dans l’Oise ! 

               •             65 emplois créés. 

               •             Des dizaines d’entraîneurs formés. 

               •             Plus de 7.000 jeunes passés par le club. 

               •             Les meilleures équipes jeunes du département. 

               •             Cinq véhicules « 9 places » pour se déplacer. 

               •             Des valeurs inculquées à nos jeunes comme à nos pros : Éducation, respect, civisme, travail. 

               •             700 licenciés pour cette saison 2020-2021

               •             Avec des nouvelles installations, le chiffre pourrait grimper à 1200 ! 

               •             Des interventions dans les écoles primaires

               •             Deux classes foot aux collèges de Chambly et Bornel. 

               •             Une classe foot au lycée Condorcet de Méru. 

               •             Le développement du football Féminin. 

               •             Des aides aux associations sociales de la ville chaque année ( Trait d’union, CCAS, Téléthon, et depuis peu le Secours Populaire ) 

               •             Des dizaines de sponsors et partenaires fidèles. 

               •             Plus de 1 500 000€ de sponsoring. 

               •             Un réel tissu local économique 

Enfin, l’otage FC Chambly Oise a pris contact avec son avocat afin d’évoquer la possibilité de déposer deux plaintes. 

La première pour préjudice financier avec une demande de dédommagement à hauteur de 500.000€ pour le manque à gagner de la saison en cours. 

Une autre, pour le préjudice sportif. Ne pas jouer chez nous impacte sans contestation nos résultats sur le long terme. 

En cas de descente, le budget serait diminué de 4 millions d’euros et de nombreux emplois seraient en danger. Un dédommagement à la hauteur de cette somme serait également réclamé. 

Pour finir, l’otage FC Chambly Oise a été désagréablement surpris du parti pris d’un célèbre quotidien francilien.

Avec notamment un paragraphe actant quasiment notre relégation en National à la fin de la saison… alors que seulement 11 matchs sont joués ! 

« Le risque d’une descente en National étant réel, le stade de 4500 places estimé à plus de 10 millions d’euros pourrait alors ne pas connaître la Ligue 2 pour laquelle il avait été dimensionné » est il écrit. 

Tout d’abord, le risque fait partie de la vie. Vivre sans risque est impossible. Ou utopique au choix. 

Ensuite, cela fait 31 ans que le risque d’une descente est réel. 31 ans que l’otage FC Chambly Oise est une anomalie dans son championnat ainsi que le rappelle un très bel ouvrage écrit par un journaliste, du Courrier Picard, Raphaël Nappey.

De plus, selon ce quotidien francilien, un stade de 4500 places serait donc un stade « dimensionné » pour la Ligue 2.  C’est une autre contre vérité notoire. Une de plus.

Inutile de rappeler que cette saison, 16 stades sur 20 en Ligue 2 ont une capacité de plus de 10.000 places. Seul le futur stade de Pau sera de la dimension de celui de Chambly avec environ 4.500 places. 

Dimensionné pour la Ligue 2 vous avez dit ? 

Concernant le National, puisque visiblement nous allons bientôt y retourner, plus de la moitié des stades font plus de 5000 places ! 

Même dans les championnats amateurs, les stades sont donc dimensionnés Ligue 2 ! 

Quelques exemples : 

               •             Sedan ( N2 ) : 23.000 places 

               •             FC Rouen ( N2 ) : 12.000 places

               •             Mulhouse ( N3 ) : 11.000 places 

               •             Louhans Cuiseau ( N2 ) : 9.750 places 

               •             AS Beauvais ( N2 ) : 10 178 places 

Nous aurions aussi pu citer Tours, Gueugnon, Istres, Cannes etc… 

Alors avec notre petit 4500, est-ce un stade dimensionné pour la Ligue 2 ? Foutaises. 

Nous pensons plutôt que c’est un stade dimensionné pour Chambly et ses alentours. Car seul Chambly, ses habitants et nos supporters partout dans l’Oise, nous importent. C’est une question de bon sens. Pas de dimension. 

Le dernier paragraphe de cet article nous choque, tant par le parti pris que par l’absurdité des propos tenus. 

En bref, rien ne nous est épargné. Notre histoire s’est écrite dans la difficulté et la douleur. 

Abandonner, y compris dans ce dossier, n’est pas le genre de la maison. 

Plus que jamais, NE RIEN LÂCHER 

L’ÉQUIPE DIRIGEANTE DU FC CHAMBLY OISE

Photo : Maxime MALOVRY / FCCO

Laisser un commentaire